protubérance

protubérance

protubérance [ prɔtyberɑ̃s ] n. f.
• 1687; de protubérant
1Saillie à la surface d'un os ( apophyse, éminence, tubérosité), ou d'une autre structure anatomique. « Les protubérances frontales fortement accusées » (Gautier).
Anat. Protubérance annulaire : segment intermédiaire du tronc cérébral, situé entre le bulbe rachidien et les pédoncules cérébraux.
2Cour. Saillie. « Les montagnes sont des protubérances de pierres calcaires » (Chateaubriand). « La pèlerine qui lui tombait à mi-jambe paraissait cacher une bosse, une protubérance, quelque extraordinaire déformation » (Cocteau).
3(1859) Astron. Protubérances (solaires) : immenses jets de gaz enflammés (plus de 100 000 km), qui s'élèvent de la chromosphère.
⊗ CONTR. Cavité.

protubérance nom féminin (de protubérant) Saillie en forme de bosse sur une surface anatomique. Bosse, saillie arrondie, proéminente. ● protubérance (expressions) nom féminin (de protubérant) Protubérance solaire, jet de gaz de structure complexe s'échappant de la chromosphère solaire et s'élevant dans la couronne. ● protubérance (synonymes) nom féminin (de protubérant) Bosse, saillie arrondie, proéminente.
Synonymes :
- proéminence

protubérance
n. f.
d1./d Saillie. Le vieux mur présentait des protubérances.
d2./d ANAT éminence, saillie d'un organe. Protubérance cérébrale ou annulaire: saillie du tronc cérébral située au-dessus du bulbe.
d3./d ASTRO Dans la couronne solaire, condensation de plasma maintenue à une grande distance de la photosphère par le champ magnétique du Soleil.

⇒PROTUBÉRANCE, subst. fém.
A.— 1. ANAT. Saillie en forme de bosse à la surface d'un os, en particulier du crâne, ou d'une autre structure anatomique (organe, tissu, peau...). Synon. éminence, excroissance, proéminence, tubercule, tubérosité. Protubérance nasale; protubérance du cerveau, du crâne, des pommettes. Un vieillard de haute stature, dont l'aspect majestueux commandait le respect : une immense barbe blanche descendait à flots sur sa poitrine, et de chaque côté de son front deux protubérances énormes accrochaient et retenaient la lumière; on eût dit deux cornes ou deux rayons (GAUTIER, Rom. momie, 1858, p. 295). Ce que vous prenez pour des dents ne sont que des petites protubérances cartilagineuses. La tortue n'a pas de dents du tout (GIDE, Si le grain, 1924, p. 403). V. bosse ex. 1.
P. métaph. J'ai souvent remarqué, chez les conjoints, quelle intolérable irritation entretient chez l'un la plus petite protubérance du caractère de l'autre, parce que la « vie commune » fait frotter celle-ci toujours au même endroit. Et si le frottement est réciproque, la vie conjugale n'est plus qu'un enfer (GIDE, Faux monn., 1925, p. 1059).
PHRÉNOL. [P. réf. au système du docteur Gall] Saillie crânienne, révélatrice, selon les phrénologues, du caractère, des dispositions intellectuelles et morales d'un individu. Le valet à qui un cranologiste aurait trouvé la protubérance de la mansuétude (PICARD, Théâtre, t. 8, Charlatans, 1821, p. 401). V. affectionnivité ex. de Sand :
Si la vertu descendait sur la terre, elle prendrait un siège dans les protubérances. Donnez au phrénologue le crâne d'un homme, et il vous dira ce qu'il est. Portez-lui toute saignante la tête d'un supplicié, et à l'instant il vous fera toucher du bout du doigt la bosse du crime. Voilà son ambition, voilà sa gloire.
REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 101.
Protubérance annulaire, cérébrale ou absol. protubérance. Synon. mésocéphale, pont de Varole. Le cerveau postérieur qui comporte le bulbe, la protubérance, le cervelet et le quatrième ventricule (QUILLET Méd. 1965, p. 320). V. annulaire ex. de Cuvier.
Protubérance occipitale externe. ,,Saillie médiane et rugueuse de la face exocrânienne de l'écaille de l'occipital`` (Méd. Biol. t. 3, 1972). La partie postérieure [de l'occipital] est formée d'une pièce unique dont toutes les travées convergent vers le point le plus saillant qui est la protubérance occipitale externe (GÉRARD, Anat. hum., 1912, p. 45). Protubérance occipitale interne. ,,Saillie de la partie moyenne de la face endocrânienne de l'écaille de l'occipital`` (Méd. Biol. t. 3 1972). [La protubérance occipitale externe] est située au même niveau que la protubérance occipitale interne (Méd. Biol. t. 3 1972).
2. P. ext. Éminence, saillie quelconque. Synon. bosse, mamelon. Les montagnes sont de petites protubérances de pierres calcaires (CHATEAUBR., Génie, t. 2, 1803, p. 133). Je me cachai sur le toit, entre les protubérances de deux mansardes (ZACCONE, Hist. bagnes, t. 1, 1876, p. 159). Au bar, s'abreuvaient de ces cocottes empanachées comme on n'en voit plus, avec leurs protubérances offertes et balancées (MAURIAC, Écrits intimes, Renc. Barrès, 1945, p. 88).
B.— ASTRON. Protubérance (solaire). ,,Région de la haute chromosphère et de la couronne solaire, dans laquelle un champ magnétique local réduit l'ionisation, ce qui la rend visible`` (Astron. (CILF) 1980). Les novæ (...). Est-ce une éruption qui serait en grand analogue à celles qui produisent les protubérances solaires? (H. POINCARÉ, Hyp. cosmogon., 1911, p. LXII). On peut apercevoir (...) la chromosphère, sous la forme d'un brillant liseré rose d'où se détachent les protubérances (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 155).
Protubérance éruptive. ,,Protubérance de très courte durée (quelques minutes à quelques heures) associée à une éruption`` (Astron. (CILF) 1980). Les protubérances quiescentes à base large de plusieurs centaines de milliers de kilomètres (...) les protubérances éruptives étroites à la base (...) s'élevant à 100 000 km d'altitude et plus, en quelques heures seulement (SCHATZMAN, Astrophys., 1963, pp. 65-66).
Protubérance quiescente. ,,Protubérance stable de longue durée (quelques semaines à plusieurs mois)`` (Astron. 1980). Supra ex. de Schatzman.
Prononc. et Orth. :[]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1687 anat. « saillie à la surface d'un os » (BOURDON, Nouv. descr. anat., 313 ds BARB. Misc. 15, 1936-38, p. 210); 2. 1738 « éminence, saillie (en général) » (VOLTAIRE, Lettre, août ds LITTRÉ); 3. 1868 protubérance solaire (Lett. du P. Secchi, Moniteur universel, 27 nov., p. 1521, 2e col. ds LITTRÉ). Dér. de protubérant; suff. -ance. Fréq. abs. littér. :63.
DÉR. Protubérantiel, -elle, adj. a) Anat. Qui présente les caractères d'une protubérance. Saillie protubérantielle (Lar. 19e-Lar. Lang. fr.). En partic. ,,Qui se rapporte à la protubérance annulaire`` (MAN.-MAN. Méd. 1980). Hémiplégie protubérantielle; veines protubérantielles. Un ramollissement intéressant la calotte protubérantielle (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946 [1943], p. 273). La rigidité de décérébration n'est pas une manifestation d'irritation : elle provient de la libération de certains centres bulbo-protubérantiels, notamment les noyaux vestibulaires (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 660). b) Astron. Qui a rapport aux protubérances solaires. Lumière, région protubérantielles. Je terminais ma précédente Lettre en vous disant que j'étais arrivé à constater la présence de la matière protubérantielle sur tout le contour du disque solaire (...). Cette circonstance rendait indispensable l'emploi d'un mode d'observation qui permît de suivre les lignes protubérantielles jusque sur le disque solaire lui-même (C.r. de l'Ac. des sc., t. 68, 1869, p. 713). Raie protubérantielle. Raie donnée dans le spectroscope par les protubérances solaires. Pendant l'obscurité totale, je fus extrêmement frappé du vif éclat des raies protubérantielles. (...) les raies protubérantielles sont perçues très-facilement dans un champ spectral, sous le spectre solaire (JANSSEN, Éclipse de soleil du 18 août, 3 nov. 1868 ds Le Moniteur universel, 2 déc. 1868, p. 1530, col. 5 et 6). — []. — 1res attest. a) 1868 astron. id., b) 1869 « qui a le caractère d'une protubérance » (LITTRÉ); de protubérance, suff. -el, v. -al.

protubérance [pʀɔtybeʀɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1687; de protubérant.
1 Anat. et cour. Saillie à la surface d'un os ( Apophyse, éminence, tubérosité), d'un organe, d'un tissu. || La phrénologie se fondait sur l'observation des protubérances du crâne. 1. Bosse (I., 3.).Anat. (1869). || Protubérance annulaire : segment intermédiaire du tronc cérébral, situé entre le bulbe rachidien et les pédoncules cérébraux, et dit aussi pont de Varole, et mésocéphale.Pathol. Excroissance. || Protubérances cutanées. Tubercule.
1 De nos jours, le docteur Gall a prétendu établir une liaison ou correspondance certaine entre chacune de nos facultés intellectuelles, et même entre telles passions, tels vices, telles vertus ou dispositions morales, et certaines protubérances du crâne qui les signalent aux yeux de l'observateur.
Maine de Biran, Du physique et du moral de l'homme, I, IV, (1812).
2 (…) les protubérances frontales fortement accusées (…)
Th. Gautier, les Grotesques, III, p. 68.
Palper les protubérances graisseuses d'un animal de boucherie. Maniement.Tige souterraine bourrelée de protubérances. Tubercule; tubéreux.
2 (1738). Cour. Saillie (→ Nez, cit. 4). || Un maigre bidet (cit. 1) dont la croupe saillait en protubérances osseuses. || Protubérances arrondies du relief. Mamelon. || Les montagnes, protubérances de pierres calcaires (cit. 2, Chateaubriand)…
3 (…) la pèlerine qui lui tombait à mi-jambe paraissait cacher une bosse, une protubérance, quelque extraordinaire déformation. Soudain, il rejeta en arrière les pans de sa pèlerine (…) et l'on vit que sa démarche, cette hanche malade étaient simulées par une façon de porter sa lourde serviette de cuir.
Cocteau, les Enfants terribles, p. 10.
3 (1859). Astron. || Protubérances solaires : immenses projections (jets d'ions ou illumination de la chromosphère par des faisceaux d'électrons) qui s'élèvent de la chromosphère. || Protubérances quiescentes, lentes et relativement basses. || Protubérances éruptives (plus de 100 000 km de hauteur).
CONTR. Cavité.
DÉR. Protubérantiel.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Protuberance — Protubérance Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. En ostéologie la protubérance est une saillie sur un os (comme par exemple le petit ou le grand trochanter sur le fémur) ou sur une autre… …   Wikipédia en Français

  • Protuberance — Pro*tu ber*ance, n. [Cf. F. protub[ e]rance. See {Protuberant}.] That which is protuberant swelled or pushed beyond the surrounding or adjacent surface; a swelling or tumor on the body; a prominence; a bunch or knob; an elevation. [1913 Webster]… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • protuberance — 1640s, from L.L. protuberantem (nom. protuberans), prp. of protuberare to swell, bulge, grow forth, from L. pro forward (see PRO (Cf. pro )) + tuber lump, swelling (see TUBER (Cf. tuber)) …   Etymology dictionary

  • protuberance — *projection, protrusion, bulge …   New Dictionary of Synonyms

  • protuberance — [n] lump, outgrowth bulge, bump, excrescence, jut, jutting, knob, outthrust, process, projection, prominence, protrusion, swelling, tumor; concepts 471,824 Ant. depression, ingrowth, sinkage …   New thesaurus

  • protuberance — ► NOUN 1) a thing that protrudes. 2) the state of protruding …   English terms dictionary

  • protuberance — [prō to͞o′bərən sē, prō tyo͞o′bərən sē prə to͞o′bərən sē, prə tyo͞o′bərən sē] n. pl. protuberancies [prō to͞o′bər əns, prōtyo͞o′bər əns; prəto͞o′bər əns, prətyo͞o bər əns] n. 1. the condition or fact of being protuberant 2. a part or thing that… …   English World dictionary

  • protubérance — (pro tu bé ran s ) s. f. 1°   Éminence, saillie. •   La précession des équinoxes, qui vient, sans difficulté, de la protubérance de la terre à l équateur, VOLT. Lett. au pr. roy. de Pr. août 1738. •   Cette protubérance de la terre à l équateur… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Protubérance — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. En ostéologie la protubérance est une saillie sur un os (comme par exemple le petit ou le grand trochanter sur le fémur) ou sur une autre structure… …   Wikipédia en Français

  • protuberance — noun 1. something that bulges out or is protuberant or projects from its surroundings (Freq. 1) the gun in his pocket made an obvious bulge the hump of a camel he stood on the rocky prominence the occipital protuberance was well developed the… …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”